comment changer une porte d’entrée

Le charme ne suffit pas pour une porte d’entrée, car elle ne joue pas seulement le rôle d’ornement. En fait, elle doit également faire office d’isolant thermique et acoustique. Aussi, elle doit protéger efficacement l’entrée de votre logement. Si la vôtre ne respecte pas ces critères, il faut alors la changer. Nous allons justement comment changer soi-même une porte d’entrée.

Prise de mesure

Pour faire l’achat de votre porte, il vous faut prendre des mesures. Vous devez ainsi prendre les côtes hors tout sur la face intérieure. Pour cela, vous devez fermer la porte et mesurer les extrémités du dormant sur la hauteur et la largeur. Sur la face extérieure, vous allez également prendre les côtes tableau. Prenez les mesures en partant du pas de votre porte et mesurez la largeur entre les deux murs à 3 endroits différents. Mesurez également la hauteur entre le dessous du seuil et le bord du mur.

Choix du modèle

Plusieurs modèles de portes d’entrée sont disponibles sur le marché, vous avez l’embarras du choix. Vous pouvez choisir entre plusieurs matériaux. Vous pouvez choisir la plus résistante, la robuste, le design et la plus sécurisée en investissant dans une porte en aluminium. Sinon, la porte en PVC est également en vogue actuellement. Elle offre également une bonne isolation et une haute résistance. Mais sachez quand même que les fabricants proposent aussi des portes en PVC antieffraction. Aussi, il y a les portes en bois qui offrent toujours du charme et qui sont toujours tendance. Peu importe votre type de construction, une porte en bois s’adapte au logement moderne comme à l’ancien.

Nous vous suggérons de visiter le site de Mister Menuiserie : https://www.mistermenuiserie.com/ pour trouver des modèles de portes d’entrée modernes.

Pose de la porte

Commencez par séparer le battant et le dormant de votre nouvelle porte d’entrée. Utilisez le dormant pour vérifier et rectifier la maçonnerie. Prenez un niveau à bulle pour contrôler la verticalité des montants et l’horizontalité du seuil. Ajustez les niveaux si nécessaire. Repérez le centre du montant qui porte les paumelles et marquez des points en haut, en bas et à mi-hauteur. Percez des trous à ces 3 endroits sans toucher à la maçonnerie. Calez le dormant à la bonne position et passez ensuite à sa fixation. Les trous que vous avez faits précédemment vont maintenant vous servir de gabarit pour percer la maçonnerie. Une fois que vous aurez percé la maçonnerie, introduisez y les chevilles et visez. Vérifiez que le dormant est bien resté en place.

Passons à l’installation du battant dans son cadre. Vérifiez que la rainure inférieure qui recevra le joint est bien propre. Déposez du mastic silicone à chaque extrémité pour encoller le joint. Puis, fixez la serrure de votre porte. Montez ensuite l’ouvrant sur le cadre et fermez la porte pour vérifier le niveau du linteau. Rectifiez à la massette ou au ciseau à brique si nécessaire. Revérifiez maintenant si le battant se ferme correctement. Il ne vous reste plus qu’à faire la finition en rebouchant les intervalles entre le dormant et la maçonnerie. Utilisez de la mousse, du mortier ou du plâtre et appliquez aussi du mastic silicone pour assurer l’étanchéité.