comment detartrer chauffe eau

Pour optimiser la durée de vie de votre chauffe-eau, mais aussi pour diminuer sa consommation électrique, pensez à le détartrer. Le détartrage d’un chauffe-eau à accumulation n’a rien de compliqué. Découvrez dans cet article comment faire.

La première étape…

Avant de procéder à quoi que ce soit, coupez tout d’abord l’alimentation électrique de votre chauffe-eau. Pour cela, deux options s’offrent à vous : soit vous arrêtez le disjoncteur général soit vous retirez le fusible qui correspond à votre appareil. Cela fait, fermez le robinet d’eau de l’alimentation générale de votre habitation.

La vidange : une étape essentielle du détartrage du chauffe-eau

Maintenant, passez à la vidange de la cuve. Commencez par ouvrir les robinets d’eau chaude de votre habitation. Ouvrez également le robinet de purge du groupe de sécurité. Ensuite, dévissez délicatement l’écrou de la sortie d’eau chaude de la cuve. Vous verrez, cela créera un appel d’air, lequel simplifiera la vidange complète de celle-ci. Vous devez laisser la cuve se vider totalement après.

Une fois le réservoir vide, enlevez le capot de protection de votre appareil avec un tournevis. Débranchez puis démontez après le thermostat. Pour démonter le dispositif, il n’y a rien de plus simple : tirez le boitier vers vous (afin d’éviter toute erreur lors du remontage de celui-ci, pensez à photographier le branchement). Avec une clé à douille, dévissez ensuite les écrous de la platine. Vous pouvez ainsi retirer celle-ci. Pour ne pas endommager la résistance ainsi que l’anode fixées dessus, maintenez-la dans son axe. Enlevez après le joint de la cuve. De préférence, remplacez ceci.

Le détartrage proprement dit de l’appareil

Ce n’est qu’après toutes ces étapes que vous pouvez effectuer le détartrage de votre appareil. Bien entendu, là, vous aurez besoin d’une grande bassine, d’une serpillère, d’un sceau et d’une éponge légèrement abrasive. Enlevez le calcaire s’accumulant dans la cuve et à l’aide du chiffon, nettoyez les parois. Posez le gros joint d’étanchéité de la trappe de visite et nettoyez son emplacement. D’ailleurs, vérifiez l’état du joint. Pliez et roulez ceci entre vos doigts. Si celui-ci est en bon état, plutôt que de le remplacer, lavez-le tout simplement pour éliminer les éventuelles traces de calcaire. Laissez-le sécher puis remettez-le à sa place. Inversement, c’est-à-dire si le joint présente de fissures, le remplacement est nécessaire.

Afin d’éliminer les plaques de tartre s’accrochant à la trappe et au fourreau de la sonde, utilisez l’éponge (ou encore une brosse en fils de laiton avec poils souples). Avec l’éponge ou la brosse, nettoyez également la résistance si nécessaire. Là, procédez doucement pour éviter d’abîmer l’anode.

Procédez après au montage de la platine. Avant cela, nettoyez l’ouverture de la cuve avec de l’eau vinaigrée et une brosse. Rincez puis mettez en place le nouveau joint. Replacez la platine après et vissez un à un et doucement ses écrous. Replacez également le thermostat dans son emplacement puis fermez le robinet de purge du groupe de sécurité. N’oubliez pas de serrer l’écrou de la sortie d’eau chaude. Ouvrez ensuite l’arrivée d’eau et remplissez la cuve. Lorsque de l’eau sort de vos robinets d’eau chaude, cela signifie qu’elle est pleine. Fermez après les robinets de votre habitation. Assurez-vous de l’étanchéité du joint de la cuve. Pensez à resserrer un peu les écrous si cela s’avère nécessaire.

Lorsque la cuve est pleine, branchez le thermostat. Après avoir remis le capot de protection, il ne vous reste qu’à remettre en route votre chauffe-eau. Vous devez bien entendu attendre quelques instants avant de pouvoir profiter de l’eau chaude.

A savoir :

Sachez que pour détartrer votre appareil, il vous est possible d’utiliser du vinaigre blanc. Ici, découvrez comment procéder.