comment poser un portillon ?

Certes, vous avez entendu parler d’un portillon, mais vous ne savez pas ce que cela signifie exactement. « Un portillon », c’est la petite porte qui s’installe tout près ou avec votre portail. Que vous ayez un portail coulissant ou un portail battant, cette installation est indispensable, car il sert de passage pour les piétons. Pour le modèle de portillon qui s’attache à votre portail, il peut accompagner un portail traditionnel et également un portail motorisé. Dans cet article, on vous invite à découvrir toutes les étapes de la pose d’un portillon.

Les outils pour la pose d’un portillon

Comme toutes les installations, la pose d’un portillon nécessite l’utilisation d’outils. Pour réussir ce travail, vous aurez donc besoin d’un nécessaire de mesure pour mesurer toutes les dimensions dont vous aurez besoin. Il vous faut aussi une pelle et un niveau à bulle. Vu que vous devez mettre en place des piliers qui va soutenir votre portillon, il vous faut aussi de béton. Il vous faut aussi des visseries pour fixer l’ensemble de l’installation et n’oubliez pas votre tournevis.

Préparation de l’installation d’un portillon

Avant la pose d’un portillon, la mise en place de deux piliers est indispensable. En effet, ces piliers servent de soutien à votre portillon. Donc avant sa pose, vous devez commencer par creuser deux trous pour sceller les piliers ou les poteaux. La distance des poteaux doit être compatible à la largeur de votre portillon. En général, cette distance varie entre 80 et 100 cm. C’est là que vous aurez besoin du béton. Il faut être précis sur la verticale des piliers en utilisant un niveau à bulle. Cette préparation se termine par le séchage du béton. Tant que le béton n’est pas encore sec, il est inutile de placer votre portillon. Votre installation ne va pas tenir alors, faites bien attention.

L’étape d’installation

Une fois que le béton des piliers est séché, vous devez par l’étape de l’installation de votre portillon. Sur les piliers, vous allez fixer les platines de pivot qui convient à votre installation sur l’un des piliers. Ses platines sont livrées avec l’ensemble de portillons. Dans un premier temps, il faut visser la platine basse sur le portillon. Après sur le poteau, vous devez fixer la gâche. Par la suite, il est essentiel de vérifier la position de votre installation, si elle est bien en niveau. Ensuite, il faut fixer le barillet et la poignée du portillon pour achever sa mise en place. Plus pratique, le marché propose également des gâches électriques qui simplifient l’ouverture de votre portillon depuis un système de pilotage à distance comme une télécommande portail. Ce système demande donc une alimentation électrique qui va conduire l’automate de votre portillon.