Des solutions pour domotiser son logement

Habiter dans une maison domotisée, c’est la tendance du moment. Les occupants bénéficient de nombreux avantages avec un logement intelligent et connecté. Tous les appareils sont commandés à distance.Il faut dire que c’est beaucoup plus ergonomique et cela permet de gagner du temps. Tout cela est très tentant, mais comment domotiser sa maison ? Découvrez ici des conseils pour rendre votre maison connectée aisément.

La structure d’un système domotique

Pour créer un environnement domotique, il faut installer le système adéquat. Celui-ci est composé de plusieurs éléments, à commencer par le « cerveau », soit l’ordinateur de pilotage de l’ensemble de cette structure. Il gère surtout grâce aux signaux envoyés par les « capteurs ». Ce sont ses organes de sens, puisqu’ils permettent de détecter la lumière, l’humidité, la chaleur ou le froid, le gaz carbonique, le son, la fumée, etc… En revanche,la box centrale agit par le biais des « actionneurs ».

Image

Les différents niveaux de pilotage

Il existe actuellement trois niveaux de pilotage d’une domotique. Pour le premier, il s’agit tout simplement de centraliser la commande de tous les appareils de votre logement et de les actionner à distance. Le deuxième niveau est déjà plus avancé, car il informe en même temps de l’état de fonctionnement de chaque appareil. Pour le troisième, vous y retrouvez les fonctionnalités précédentes, mais associées à une ou plusieurs alarmes.

Les solutions domotiques du marché

Les équipements filaires constituent la première solution offerte par le marché en ce moment pour domotiser votre logement. Tous les modules de l’installation sont reliés entre eux grâce à des câbles. Ils longent forcément les murs. Cette solution est uniquement envisageable pour les maisons en cours de construction, car cela demande une rénovation pour les bâtiments déjà existants.

La solution sans fil est la meilleure option sur le marché aujourd’hui. Ses composants sont plus faciles à déployer vu l’absence de fils encombrants. Le tout est centralisé grâce à une box domotique semblable à une box ADSL. Elle se connecte à Internet par Wifi pour effectuer son travail plus facilement.

Dans ce cas, les capteurs non filaires sont alimentés par des piles. Les actionneurs font l’intermédiaire entre la prise murale et l’appareil à gérer. Certains actionneurs se présentent sous forme de micro-modules à mettre derrière la prise de chaque engin. Ce dernier modèle d’actionneurs requiert des connaissances de base en électricité.