quelle motorisation portail

Vous en avez assez de pousser manuellement votre portail surtout sous la pluie, le vent ou la neige ? Vous êtes alors sur le bon chemin si vous souhaitez l’équiper d’une motorisation. Avec un tel équipement, vous n’aurez plus à sortir de votre véhicule puisqu’il vous suffit de vous servir du dispositif de commande. Bien entendu, le confort est au rendez-vous. Que votre portail soit battant ou coulissant, découvrez dans cet article les différentes solutions qui s’offrent en termes d’automatisation.

Les types de motorisation pour portail coulissant

Contrairement au modèle battant, le portail coulissant n’offre que quelque choix aux utilisateurs. Et même, ce choix dépend de la façon dont votre portail est installé. On connait deux types de motorisation pour portail coulissant :

Ø La motorisation avec rail au sol : comme son nom l’indique, ce modèle est destiné au portail coulissant à rail. Le mouvement du panneau est guidé par le rail et est entrainé par le moteur à crémaillère posé au sol. La mise en place du rail au sol et du socle accueillant la motorisation nécessite quelques travaux.

Ø La motorisation portail autoportant : ce type de portail est suspendu au dessus du sol. Il est adapté à tout type de terrains, que ce soient en pente, en dénivelé, ou accidentés. Pour l’ouverture et la fermeture, le panneau est entrainé par un moteur à crémaillère dont le fonctionnement se ressemble à celui du modèle à rail.

Quel que soit le type de votre portail, l’entretien du moteur se fait de la même manière. Il n’y a pas de gros travaux d’entretien à réaliser sauf une vérification tous les 3 à 6 mois.

Pour la motorisation portail battant : les 3 solutions qui s’offrent à vous !

Le moteur pour portail battant se décline en plusieurs types. Entre autres, vous pouvez miser sur le moteur à vérin, à bras ou enterré. Chaque modèle a leur propre spécificité.

Ø La motorisation portail à vérin : celle-ci prend la forme d’un tube cylindrique à l’intérieur duquel loge un piston actionné par un fluide (pour le modèle hydraulique) ou par un air comprimé (pour le modèle pneumatique) ou encore par l’électricité (pour le modèle électrique). Sa spécificité c’est qu’elle est destinée au portail solide (en acier ou en fer) puisqu’elle exerce une force importante au niveau des gonds.

Ø La motorisation portail à bras : celle-ci est dotée d’un bras mécanique articulé imitant le mouvement d’un bras humain. La fixation de chaque bras sur le portail permet l’ouverture et la fermeture du portail. Ce modèle est performant et peut s’adapter à tout type de matériau de fabrication (Aluminium, PVC, bois, etc.).

Ø La motorisation portail enterrée : elle est placée dans une caisse de fondation enterrée sous le pied de chaque ventail. Elle est entièrement dissimulée sous sol sauf l’étrier de fixation faisant office de charnière. La fiabilité figure parmi les points forts de ce type d’automatisme. Il ne tombe en panne que très rare étant donné que sa mécanique est bien protégée contre les agents destructeurs. Qui plus est, sa parfaite discrétion lui permet de maintenir le design de votre portail.

Pour terminer, quel que soit votre choix, seule une motorisation portail de bonne marque est en mesure de satisfaire au mieux vos besoins de confort et de sécurité.