télécommande de portail DITEC qui clignote

De plus en plus, la motorisation de portail commence à s’affirmer et à gagner du terrain. Pour cause, elle procure un confort d’usage inégalable à ses utilisateurs. En fait, grâce à elle, l’ouverture et la fermeture du portail se font automatiquement. À ce propos, une télécommande est généralement constituée de plusieurs boutons. Facile à utiliser, il suffit d’appuyer sur le bouton correspondant pour manipuler le portail. Pour plus d’efficacité, on vous recommande d’opter pour le modèle qui clignote.

Pourquoi utiliser une télécommande de portail DITEC?

Se servir d’une télécommande facilite la vie quotidienne. En effet, on est amené à manœuvrer constamment le portail que ce soit pour sortir ou pour entrer dans la résidence. Et cela quelque soit le temps qu’il fasse dehors, en l’occurrence qu’il neige ou qu’il pleuve. Mais surtout, le fait qu’il soit lourd et imposant le rend extrêmement difficile à manier. D’où justement l’intérêt de l’automatiser et de le commander à distance via une télécommande. Effectivement, peu importe la taille et le poids du portail, un simple clic suffit à déclencher le mécanisme de son ouverture grâce à la télécommande. Accompagné d’un clignotant, le fonctionnement de cette dernière sera d’autant plus efficace. Particulièrement utile, ce clignotant est la preuve que le dispositif fonctionne. De quelle manière ? Et bien, un signal lumineux s’allume automatiquement dès que vous appuyez sur une touche suivie parfois d’un signal sonore. Ainsi, si la télécommande ne clignote pas, c’est qu’elle est en panne ou que les piles ne marchent plus.

Une télécommande pour portail DITEC : comment ça marche ?

La télécommande de portail DITEC a une façon très simple de fonctionner. Elle renvoie une sorte de signal au portail qu’elle commande. Pour ce faire, la télécommande est dotée d’un petit émetteur et le portail d’un récepteur. Comme son nom l’indique, cet émetteur émet une fréquence qui doit être identique à celle du récepteur. Sinon, l’automatisme du portail ne fonctionnera pas. Et pour s’assurer que ces deux éléments aient la même fréquence, veillez à ce qu’ils proviennent tous deux de la même marque. Autrement dit, le portail automatisé et la télécommande doivent être issus de marques similaires, dans notre cas, DITEC. Mais encore, ils doivent avoir le même système de codage. De ce fait, si le récepteur est de type switch, la télécommande doit l’être tout autant. Pour information, une télécommande peut être de trois sortes : préprogrammée, à switchs et à auto-apprentissage.