comment coffrer un escalier quart tournant

Généralement, deux raisons conditionnent le choix de ce type d’escalier : le design ou le souci d’espace. C’est un type d’escalier où il y a un angle 90° entre le début et la fin des marches. Sa structure compte donc deux volets de marche. Il peut être fabriqué avec tous les matériaux et peut revêtir toutes les formes que son utilisateur désir. Par ailleurs, son installation implique des dispositions plus complexes que celle d’un simple escalier droit. Notamment pour un escalier quart tournant en béton, le coffrage demande un surplus de précaution par rapport au coffrage d’un escalier droit.

Configuration d’un escalier quart tournant

Selon le positionnement de l’angle, on peut distinguer plusieurs escaliers quarts tournants. Cet angle peut se placé en bas de l’escalier, en haut ou au milieu des marches. Et il peut tourner à gauche comme à droite. Toute fois, rambarde, main courante, marches et limon devront impérativement suivre correctement cet angle. Un palier peut être conçu au niveau des points de rotation mais si vous êtes contraint par le manque de place, il serait plus aisé de le soustraire. En l’occurrence, les marches devront être réalisées de façon soit rayonnante soit balancée. Pour la première option, dans la partie droite des volées les marches restent perpendiculaires aux limons, mais dans la partie tournante, elles deviennent rayonnantes. Cette démarche est plus facile à réaliser parce que les marches se tracent facilement. Cependant, elles sont peu confortables parce que le collet des marches de la partie tournante est trop étroit. Pour les marches balancées, elles commencent à tourner dans la partie droite et donne ainsi un élargissement vers la partie tournante. Sa réalisation est plus complexe mais vous y gagnerez du confort si vous l’adoptez.

A partir de toutes ces informations, voyons maintenant comment coffrer ce genre d’escalier.

Coffrage pour escalier quart tournant

Un coffrage pour escalier, quelque soit sa forme, est une tâche qui ne s’improvise pas. Après avoir pris toutes les mesures de votre escalier, tracer sa silhouette sur le sol et sur les murs, poser le fond de moule pour recevoir le béton, disposer les armatures, vous devez installer deux planches au centre de l’escalier en guise de garde-corps. Ensuite, vient le coffrage.

Première étape du coffrage, fixez les planches de coffrage sur des tasseaux et vérifiez que la largeur est constante aux murs. Puis découpez les planches et, selon l’inclination voulue, reportez sur le coffrage le tracé des marches. Ensuite, niveler et tasser la terre pour terminer la pente de l’escalier et positionnez les bastaings pour le coffrage des premières marches. Puis, arrivé au premier quart tournant, découpez à la bonne longueur le premier bastaing pour le former, le clouez à des cales interposées à enfoncer jusqu’au niveau du bastaing précédant. Et poursuivre la pose des bastaings pour former l’arrondi. Placez des étais en bas de l’escalier contre la planche formant la première marche. Et reproduire les mêmes gestes sur le coté droit.