comment construire un escalier en bois

Un escalier en bois possède un air élégant qui lui permet de s’imposer avec facilité dans une habitation. Par contre, la réalisation d’une telle construction ne se fait pas n’importe comment. Nous allons voir dans cet article comment construire un escalier en bois qui répondra pleinement à vos besoins et attentes.

Commencez par la prise de mesure

La prise de mesure est la première étape à faire pour construire un escalier en bois performant. Commencez alors par prendre la hauteur totale de l’escalier en allant de la première jusqu’en haut du mur où vous le poserez. Divisez ensuite la hauteur de votre escalier avec celle de la contremarche et vous saurez le nombre de marches. Concernant la hauteur d’une marche, il ne vous suffira qu’à diviser la même hauteur de l’escalier avec le nombre de marches. Pour la longueur totale de l’escalier, vous n’aurez qu’à multiplier la profondeur d’une marche avec le nombre de marches. À noter que vous aurez à déterminer tout seul la valeur de la profondeur et qu’elle ne soit pas en dessous de 23 cm. Les limons sont quant à déterminer en suivant la théorie de Pythagore. Sachez que le nombre de limons dépendra de la largeur de l’escalier. Du coup, vous n’avez aucun intérêt à vous tromper sur ce point. N’oubliez pas que deux limons doivent être espacés de 50 à 100 cm. Pensez à réaliser un plan détailler de l’escalier que vous voulez construire quand vous aurez tous les mesures nécessaires.

Préparez le support de l’escalier

Le mieux serait de fixer l’escalier sur un mur plein qui saura le porter pendant de longues années. Il faut impérativement éviter de le fixer sur une cloison, car cette dernière ne tiendra pas le coup. Par contre, vous devriez faire en sorte de maçonner un autre support qui portera l’escalier si par hasard le mur n’est pas parfaitement plein. L’important est que vous éviterez l’écroulement du mur en quelque temps.

Passez à la conception des limons

Les limons sont des accessoires indispensables pour un escalier en bois. Cette construction diagonale de l’escalier recevra les marches. C’est pour cela que vous devriez au moins avoir 2 ou 4 limons identiques. La coupe de chaque limon dépendra de la hauteur et la profondeur des marches. Vous devriez alors faire attention à fabriquer des limons avec 5 cm d’épaisseur au minimum. Pensez à les tracer sur une équerre de charpentier afin de vous faciliter la tâche. Après la coupe, vous n’aurez plus qu’à les poser en premiers sur le sol et au niveau de la marche palière. N’oubliez pas de mettre les premières contremarches, car un limon ne tiendra pas le coup s’il est accroché tout seul.

La pose des marches à la finition

Même la fixation des marches doit commencer par la mise en place des contremarches, car c’est important. Deux vis de 6 cm par limon vous permettront de fixer chaque marche sur tous les limons de l’escalier. Il vous est recommandé de laisser une petite avance à la marche par rapport à la contremarche. Une fois l’escalier terminé, il ne vous restera plus qu’à travailler sa finition afin de garantir sa durée de vie. Vous pourriez par exemple le peindre ou le vernir. Cela ne dépendra que de votre choix.