comment installer une vmc hygroreglable

Les différents systèmes d’aération qu’il nous est possible de mettre en place chez nous sont nombreux, et on peut par exemple mentionner la VMC. Celle-ci se décline en plusieurs formes, qui fournissent chacun différents avantages, dont le fait qu’elle peut être de type hygroréglable.

Présentation de la VMC

Une VMC ou Ventilation Mécanique Contrôlée est un dispositif de climatisation qui peut se charger de faire circuler l’air dans l’ensemble des pièces de votre maison de manière plus efficaces qu’avec de simples voies d’aération. En effet, pour ces dernières, l’air ne circule pas nécessairement de manière dynamique, dans la mesure où il n’y a pas toujours de dispositif qui se charge de faire se déplacer l’air, si bien qu’on s’y appuie sur le fait que l’air se remplacera naturellement.

Avec une VMC, le déplacement de l’air est assuré par des ventilateurs, qui se chargent de faire en sorte que l’air aille de l’extérieur vers l’intérieur de votre domicile, et vice versa. Il se trouve plusieurs sortes de VMC parmi lesquelles vous pouvez vous décider, par exemple les simple flux et double flux. On peut aussi se décider de faire l’acquisition d’un modèle de VMC qui soit hygroréglable ; ce type de dispositif de climatisation est connu pour vous faire bénéficier de divers avantages qui sont plus qu’intéressants.

Pourquoi utiliser une VMC hygroréglable ?

Pour que l’air d’une maison reste sain toute la journée, il est important qu’il puisse être renouvelé, et c’est la fonction première occupée par les différents systèmes de climatisation qui existent. Mais ce n’est pas la seule et unique chose dont on doive se charger par rapport à votre air intérieur, il est aussi essentiel de prendre en compte son niveau d’humidité. Si l’air dans une maison est trop humide, il suffit de la chaleur ambiante pour permettre aux différents parasites comme les champignons pour s’y développer en masse.

Au contraire, s’il est trop sec, cela vous exposera à différentes maladies liées à la respiration. Disposer d’une VMC hygroréglable est une des manières de lutter efficacement contre un air trop sec ou trop humide, car le fait qu’il soit hygroréglable vient assurer le fait que l’air soit toujours à la bonne humidité. Quand il est détecté que l’air est trop sec ou humide, la quantité d’air envoyée vers l’intérieur est dosée en conséquence.

La mise en place de votre VMC hygroréglable

Il est possible de convertir une VMC normale en un modèle hygroréglable, il faut placer le bon type de bornes aux voies d’entrées d’air. En effet, c’est là que tout se joue, et c’est en gérant le débit d’air entrant qu’on peut optimiser le niveau d’humidité de celui de la pièce vers laquelle il est destiné.

Dans le cas où vous envisagez d’installer une VMC nativement hygroréglable, il vous est conseillé de faire appel à l’assistance d’un prestataire pour qu’il vous donne l’aide et l’appui technique pour faire en sorte que l’opération soit faite comme il faut. Autrement, vous risquez de ne pas bien réussir la pose de votre VMC.