Les règles pour dimensionner une main courante d’escalier

Comme avec les autres éléments qui constituent l’escalier, la main courante est également régie dans des normes de construction qui doivent être respectées. La première raison qui fait qu’il est obligatoire de suivre ces règles c’est que cela se rapporte à la sécurité et à proportionnalité au niveau de l’escalier. De ce fait, avant de construire votre main courante, vous devez vous intéresser aux normes qui lui sont relatives. Nous allons vous guider à les maitriser dans cette rubrique.

La main courante d’escalier

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il parait nécessaire de faire un bref rappel sur ce que c’est qu’une main courante d’escalier. Il s’agit d’un dispositif de sécurité qui sera installé sur un escalier, et ce, quel que soit le type d’escalier que vous allez poser. La main courante entre dans la même catégorie que le garde-corps, la rampe, les contremarches ou l’antidérapant parce qu’elle est conçue pour apporter plus de sécurité au niveau de l’ensemble de la structure. Il peut y avoir trois types de situations qui demandent l’installation d’une main courante. La première se présente lorsque l’escalier a besoin d’une sécurité maximale parce qu’il possède une grande largeur (par exemple). De ce fait, généralement, on installe une rambarde d’un côté et une main courante de l’autre côté. Le second cas de figure qui nécessite l’installation est celui où l’escalier se trouve entre deux murs de soutien. Donc, ici, la main courante s’installe sur l’un de ces murs en question. Par ailleurs, au niveau d’un escalier standard, dès lors que la rampe est absente, il est indispensable de poser une main courante. Il est possible de choisir entre plusieurs types de matériaux pour la construction d’une main courante (comme pour l’escalier), mais tout dépend de la concordance avec le matériau de conception de l’escalier. Aussi, il est impératif que celle-ci soit assez solide afin de supporter le poids des personnes qui vont l’utiliser.

Dimensionner la main courante

Sachez que cette pièce ne doit être installée que lorsque l’escalier lui-même sera en place. En d’autres termes, l’on procède à l’installation de la main courante après celle de l’escalier. En outre, il est aussi important de souligner que son emplacement doit se trouver à au moins 90 cm en partant du nez de marche. Il s’agit donc ici de la hauteur de la main courante par rapport à l’escalier. Pour la longueur, compte tenu du fait qu’elle doit être en pente, vous devez prévoir une longueur de plus par rapport à la hauteur de l’escalier. Aussi, il est nécessaire de prévoir des panneaux de support pour chaque 100 cm. Pour le diamètre, il est essentiel de ne pas dépasser 30 à 40 cm afin que les utilisateurs puissent bien tenir la structure dans leur main à chaque utilisation. S’agissant de la longueur, tout dépend de la dimension de l’escalier, mais généralement, on retrouve une main courante à 1,5 m, 2 ou 2,5 m. Il est à noter que les structures vendues en kit sur le marché peuvent parfaitement être recoupées en fonction de votre situation.